Jean-François DORTIER

APRÈS QUOI TU COURS (Enquête sur la nature humaine) de Jean-François DORTIER, aux éditions sciences humaines.

 

C’est une étude de la course à pied écrite par un sociologue qui la pratique. C’est intéressant d’avoir la vision d’un intellectuel sur une passion que nous avons en commun. Il tente de répondre à une question qui n’a pas de réponse, « Après-quoi tu cours ? » Il utilise l’axe sociologique dans son étude car il est sociologue. La course à pied depuis quelques décennies est un phénomène planétaire, c’est le « running boom ». Ce n’est pas un effet de mode, c’est plus profond que ça.

Il ne faut pas attendre une réponse à la question posée car souvent les questions les plus simples sont les plus redoutables. L’étude pertinente donne des pistes intéressantes qui méritent toute notre attention car je pense que c’est un domaine qui nous tient à cœur.

Parmi ces pistes, il y a l’outil psychologique.

  1. Le besoin d’autodétermination, c’est nous qui décidons de courir.
  2. Le besoin de compétence. S’améliorer pour toujours faire mieux
  3. Besoin de relation sociale, besoin d’être reconnu.

L’auteur utilise d’autres outils qui ne donnent que des réponses partielles. Il parle de son expérience personnelle de la course à pied et présente des livres écrits par des champions de cette discipline. Il analyse une étude dont le sujet est « L’homme est-il fait pour courir ». Il raconte la course à pied à travers les âges. Il répond assez bien sur le plaisir que procure la course à pied qui est pourtant pas mal de souffrance. Ce n’est en tout cas pas du masochisme ! Il y a plusieurs chapitres qui explique le « running boom » des années 70-80 qui nous vient des Etats-Unis et européen des années 90.

Ce livre mérite d’être lui car c’est une histoire de la course à pied, un sujet qui nous intéresse et parfois on se retrouve dans certaine analyse de comportement.

 

Le livre est à votre disposition si vous avez envie de le lire.

Jean-Claude MORESCHETTI alias JC-CJAC