Kilian JORNET

COURIR OU MOURIR de Kilian JORNET aux éditions ARTHAUD Poche

 

Né en 1987, sportif professionnel espagnol spécialiste de skyrunning (course en montagne), trail et ultra-trail

C’est un journal témoignage d’un homme sous l’emprise d’une passion. Sa vie tourne autour de la course à pied plus particulièrement le ski de montagne (skyrunning), trail et ultra-trail. Cette passion le transporte au sommet de ces disciplines. Les résultats obtenus sont exceptionnels. Le jeu de mot « ultra-terrestre » qui le qualifie lui va très bien.

Voici quelques chiffres pour vous donner un aperçu de ce champion : quatre fois champion du monde de skyrunning, il a remporté l’Ultra Trail du Mont Blanc (2008-2009-2011 et 2 ième en 2017), considérée comme la plus mythique et la plus prestigieuse course du monde. Il a gagné plusieurs fois la diagonale des fous de l’Ile de la Réunion qui porte bien son nom (165 kms avec un dénivelé de plus de 9 000 m).

Il raconte au jour le jour ses des défis relevés. Par exemple la traversée des Pyrénées près de 800 kms en 8 jours. A travers ce journal bien écrit et/ou bien traduit de plus de cinquante page, nous avons un aperçu des motivations de l’homme pour la course, sa résistance à la douleur, ses émerveillements devant la beauté de la nature. Il en ressort tout de même beaucoup de souffrance.

Il raconte son enfance passée dans un refuge de montagne à 2 000 m dans les Pyrénées côté espagnol. Son père en était le gardien. Il a vécu avec sa famille en totale harmonie avec la montagne qu’il a parcourue en tous sens avec sa mère et sa sœur. Son premier 4 000 m, il l’a franchi à sept ans. A dix ans avec sa mère et sa sœur ils ont traversé en vélo les Pyrénées en 42 jours (800 kms). Cette enfance particulière et un physique d’athlète expliquent en partie ce qu’il est devenu. Un ultra terrestre.

Sa vie amoureuse tourne court, la passion ne laisse pas beaucoup de place à autre chose.

Quand on aime et pratique la course à pied, il est intéressant de lire ce journal/témoignage sur la course extrême. On n’a pas grand-chose à apprendre de cet homme qui s’est hissé sur les plus hautes marches car il est trop loin de nous en tout cas de moi. Il ne vaut mieux pas suivre ses expériences, c’est un homme d’un autre monde.

Le livre est à votre disposition si vous avez envie de le lire.

Jean-Claude MORESCHETTI alias JC-CJAC